Niveaux de difficulté : Facile Période favorable : Mars à Novembre
  • DESCRIPTION
  • ITINERAIRE
  • LE PRIX COMPREND
  • NE COMPREND PAS
  • POINTS FORTS
  • S'INSCRIRE
  • DOSSIER VOYAGE
  • COMMENTAIRES

Cet itinéraire en boucle vous fera découvrir les multiples facettes d'un pays à  la fois verdoyant et désertique où se croisent chrétiens d'orient, druzes, juifs et musulmans. Au travers de treks faciles et accessibles à  tous vous partez à  la rencontre de cette mosaïque humaine dont l'hospitalité est une règle de vie. Les réserves naturelles aux paysages variés et spectaculaires foisonnent de sites archéologiques dont les noms ont bercé notre enfance. C'est à  pied, par des sentiers panoramiques, que nous vous proposons d'y accéder. Des sites porteurs de l'histoire de l'humanité, inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO jalonnent notre parcours et permettent de mêler avec bonheur nature et culture. Alternant balades, baignades et visites des sites incontournables, ce voyage est une invitation à  la découverte d'Israël en profondeur, hors des sentiers battus.

Cet itinéraire en boucle vous fera découvrir les multiples facettes d'un pays à  la fois verdoyant et désertique où se croisent chrétiens d'orient, druzes, juifs et musulmans. Au travers de treks faciles et accessibles à  tous vous partez à  la rencontre de cette mosaïque humaine dont l'hospitalité est une règle de vie. Les réserves naturelles aux paysages variés et spectaculaires foisonnent de sites archéologiques dont les noms ont bercé notre enfance. C'est à  pied, par des sentiers panoramiques, que nous vous proposons d'y accéder. Des sites porteurs de l'histoire de l'humanité, inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO jalonnent notre parcours et permettent de mêler avec bonheur nature et culture. Alternant balades, baignades et visites des sites incontournables, ce voyage est une invitation à  la découverte d'Israël en profondeur, hors des sentiers battus.

Itinéraires

Jour 1

Ben Gourion - Tel-Aviv

Arrivée à l'aéroport Ben Gourion. Accueil et transfert à  Tel-Aviv (1/2 h). Visite à pied de la « ville blanche » classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pour son architecture Bauhaus, si votre vol le permet. Nuit à l'auberge à Tel-Aviv. Repas libres.

Jour 2

Tel-Aviv - Haifa - Peki'in

Départ en minibus vers Haifa, puis visite des jardins Bahaï. Route vers Saint Jean d'Acre. Visite de la vieille ville arabe et des fortifications érigées par les Croisés, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Puis route vers le village druze de Peki'in. Nuit à l'auberge. Petit-déjeuner inclus, déjeuner et dîner libres.

Jour 3

Mont Méron et Tibériade

4 à 5 h de marche.
Transfert (45 min) vers le mont Meron. Randonnée à travers les paysages bucoliques de cette petite montagne qui culmine à 1125 m, vers le village druze de Beit J'an. Déjeuner à Beit J'an dans la pure tradition de l'hospitalité druze. Route (45 min) vers le mont des Béatitudes et courte descente à pied vers Capharnaüm. Visite des sites, ainsi que Tabgha. Dîner et nuit au guest house de Karei Déché au bord du lac de Tibériade. Repas inclus.

Jour 4

Karei Déché

Randonnée matinale et route (1 h) vers les hauteurs du Golan. Randonnée de Rujum el Hiri à la réserve naturelle de Gamla. Retour vers le lac de Tibériade et la baignade. Déjeuner pique-nique, et dîner et nuit à l'auberge de jeunesse de Karei Déché au bord du lac de Tibériade.

Jour 5

Karai Déché - Nazareth - Ein Gedi/Massada

3 h de marche (si montée au Mont Tabor).
Route vers Nazareth. Visite de la basilique de l'Annonciation. Montée, en véhicule ou à pied, au mont Tabor et visite de l'église de la Transfiguration. Baignade dans la mer Morte. Déjeuner pique-nique, et dîner et nuit à l'auberge de jeunesse d'Ein Gedi ou de Massada.

Jour 6

Ein Gedi - Massada - Jérusalem

4 à 6 h de marche.
Randonnée dans la réserve naturelle d'Ein Gedi en compagnie des bouquetins et damans des roches, peu farouches, vers les bassins naturels du wadi Arougot. Dans l'après-midi, visite de Massada (classée au patrimoine mondial de l'UNESCO). Déjeuner pique nique, et dîner et nuit en guest house à Jérusalem.

Jour 7

Jérusalem

Journée consacrée à la visite de Jérusalem : Le quartier chrétien avec la Via Dolorosa et le Saint Sépulcre, le mont Sion et le Cénacle, le mur occidental et le mont du Temple (si possible). Déambulation dans le souk pittoresque et animé. Possibilité de randonner sur les remparts et temps libre. Déjeuner inclus, mais dîner libre et nuit à l'auberge de jeunesse de Jérusalem.

Jour 8

Départ d'Israël

Transfert (45 min) vers l'aéroport de Ben Gourion pour le vol retour.

  • La pension complète du petit déjeuner du jour 2, à celui du jour 8, à l'exception du déjeuner et du dîner du jour 2 et du dîner du jour 7. 
  • Tous les transports terrestres en minibus de l'aéroport le J1 à l'aéroport le J8 .
  • Un accompagnateur francophone de l'agence.
  • Les nuits en auberge (chambre double, salle de bains privée).
  • Les vols aller-retour si cette option a été sélectionnée lors de l'établissement de votre devis.
  • Les vols aller-retour si cette option n'a pas été sélectionnée lors de l'établissement de votre devis. 
  • Les entrées aux sites mentionnés, prévoir un budget de 45 euros par personne.
  • Les boissons et les extras personnels.
  • Les cadeaux et pourboires. A ce niveau, il s'agit d'une coutume pour l'ensemble du Moyen-Orient systématiquement institutionnalisée pour compléter les salaires des chauffeurs, du personnel hôtelier. Le plus important est la façon dont vous donnez plutôt que le montant. 
  • L'assurance annulation et rapatriement.
  • Des transferts en véhicule relativement courts.
  • Les pauses baignades très différentes, du lac de Tibériade (eau douce) à la mer Morte (eau salée thérapeutique).
  • Les randonnées panoramiques en Galilée.
  • Visites de 4 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO (Tel-Aviv, les jardins Bahaï à Haifa, Saint Jean d'Acre et Massada).
  • La découverte des hauts lieux des 3 religions monothéistes.
  • La rencontre avec les Druzes et leur culture de l'hospitalité.
  • Le melting pot inter-religieux pacifique en Galilée.
  • Un encadrement de qualité par des guides passionnées par leur environnement, sa nature et son histoire.
  • La richesse de la faune et de la flore.
  • Le mélange nature et culture.
  • L'oasis d'Ein Gedi, petit paradis verdoyant en plein désert, avec sa faune peu farouche.
  • La visite de Jérusalem.
Please wait...

Carte d'identité :

Intitulé officiel du pays : Israël et les territoires palestiniens
Superficie : 20 770 km²
Population : 9,6 millions d'habitants (2022)
Capitale : Jérusalem (non reconnue internationalement)
Religions : juifs (75 %), musulmans (18 %), chrétiens (5 %), druzes (1,7 %) et des sectes minoritaires : les karaïtes (environ 15 000), les bahaïs (à Haïfa) et les samaritains (à Naplouse) qui ne sont plus que 600 officiellement.
Peuples et ethnies
 : les Bédouins, les Circassiens (ou Tcherkess) et les Arméniens. 76,4% d'Israélites (71% nés en Israël, 22,6% en Europe, aux Amériques ou Océanie, 5,9% en Afrique et 4,2% en Asie)
Langues 
: hébreu, arabe et anglais
Président : Shimon Peres
Premier ministre : Binjamin Netanyahu
Institutions politiques : Démocratie parlementaire

Histoire :   
-1850 : Selon la Torah, le patriarche hébreu Abraham reçoit les révélations de Dieu et conclut une alliance avec Lui.
-997 : Deuxième roi d’Israël, vainqueur de Goliath, David s’empare de Jérusalem et y établit la capitale de son royaume.
-968 : Salomon succède à son père, David sur le trône du pays de Canaan. Il parviendra à unifier son empire avec pour objectif la prospérité de Jérusalem.
-931 : Partition entre deux royaumes : le royaume de Judée avec Jérusalem pour capitale (tribus de Judah et de Simon) et le royaume d’Israël avec Sichem, puis Samarie, comme capitale (les 10 autres tribus).
-722 : Les Assyriens envahissent le royaume d’Israël et déportent les 10 tribus. Ce sont les « 10 tribus perdues » d’Israël. Le royaume de Judée devient l’unique royaume hébreu.
-597 : Les troupes mésopotamiennes envahissent la Judée, guidées par leur roi, Nabuchodonosor II, qui détruit le Temple de Jérusalem et fait déporter les Judéens à Babylone. Cet exil marque le début de la première Diaspora.
-539 : Lorsque les Perses s’emparent de la Mésopotamie, ils autorisent le peuple juif à réintégrer leurs terres.
-332 : Alexandre le Grand conquiert la Judée, chasse les Perses du territoire et concède aux Juifs une certaine liberté.
-165 : Judas Maccabée reprend Jérusalem après que le successeur d’Alexandre a fait ériger un autel dédié à Zeus au cœur du Temple de Jérusalem.
-37 : Hérode le Grand est proclamé "roi des Juifs". Son sera marqué par la reconstruction du Temple de Jérusalem.
8 septembre 70 : Les troupes romaines de Titus s'emparent de Jérusalem : le Temple est brûlé et les habitants sont déportés comme esclaves.
73 : Prise de la forteresse de Massada où les Zélotes, derniers résistants aux Romains, s’étaient réfugiés.
15 juillet 1099 : Les croisés emmenés par Godefroi de Bouillon, font leur entrée dans Jérusalem. Tous les défenseurs de la ville sont massacrés. C'est ainsi que naît le royaume latin de Jérusalem.
2 octobre 1187 : Saladin, à la tête de l’Égypte et de la Syrie, s’empare de Jérusalem.
11 février 1229 : Frédéric II signe le traité de Jaffa. Il récupère ainsi Bethléem, Nazareth, Sidon et Jérusalem.
28 mai 1291 : Les croisés perdent la Terre sainte qui tombe entre les mains des musulmans.
29 Août 1897 : Theodor Herzl organise le premier congrès sioniste à Bâle. Il reprend la thèse explicitée dans son ouvrage « l’État juif », qui prône l’établissement d’un territoire juif indépendant en Palestine, et fonde l’Organisation sioniste mondiale, qui conduira à la création de l’État d’Israël.
29 novembre 1947 : la Société Des Nations (Ancêtre de l’ONU) vote la création de l’état d’Israël en Palestine, alors sous protectorat britannique depuis la fin de la première guerre mondiale.
14 Mai 1948 : Chaïm Weizmann proclame l'État d'Israël. L'ONU décide d'officialiser la création d'Israël en divisant l'ancienne Palestine en deux États, l'un arabe, l'autre juif. Le monde arabo-musulman rejettera le compromis et attaquera aussitôt Israël.
29 octobre 1956 : Guerre de Suez initiée par les Français et les Britanniques.
5 Juin 1967 : Début de la Guerre des Six Jours.
6 Octobre 1973 : Début de la guerre du Kippour
19 Novembre 1977 : Visite de Sadate en Israël dans le but de régler pacifiquement le conflit au Proche-Orient.
17 Septembre 1978 : Le président égyptien Anouar El Sadate et le Premier ministre israélien Menahem Begin sont réunis par le président des Etats-Unis Jimmy Carter à Camp David. Les discussions mèneront à la signature d’un traité de paix, qui vaudra à Sadate d’être exclu de la Ligue Arabe.
25 Avril 1982 : Israël restitue le Sinaï à l'Égypte
6 Juin 1982 : Déclenchement de l'opération "Paix en Galilée" contre la présence palestinienne au Liban.
13 Septembre 1993 : Poignée de main entre Israël et la Palestine. Les accords sur l'autonomie palestinienne à Jéricho et à Gaza sont signés en présence du président Bill Clinton.
4 Mai 1994 : Signature des accords d’Oslo israélo-palestinien au Caire par l’OLP et l’État d’Israël.
14 Octobre 1994 : Prix Nobel de la paix pour Arafat, Rabin et Pérès
23 Mai 2000 : Israël se retire du Sud-Liban
12 Septembre 2005 : Fin du retrait Israélien de la bande de Gaza

Géographie :

C'est un pays du Proche-Orient couvrant 20 770 km² (dont 440 km² d'eau). Le pays est délimité à l'ouest par la Méditerranée, au nord par le Liban, au nord-est par la Syrie, à l'est par la Jordanie et la Cisjordanie, au sud par le golfe d'Aqaba (mer Rouge) et au sud-ouest par l'Égypte et la bande de Gaza.

Israël compte plusieurs régions naturelles avec des climats et paysages très contrastés : Le littoral, à l'ouest qui bénéficie d'un climat méditerranéen, la Galilée, au nord, où le mont Meron culmine à 1 208 m, la vallée du Jourdain, à l'est, qui relie le lac de Tibériade à la mer Morte, et enfin le désert du Néguev, au sud, qui occupe plus de la moitié du pays.

Le point le plus bas du globe se trouve en Israël, à la mer Morte, située à 408 mètres en dessous du niveau de la mer.

Les plus grandes aires urbaines sont Tel Aviv, Haïfa, Beer-Sheva et Jérusalem.

Climat :

Israël est un pays soumis à un climat méditerranéen caractérisé par de longs étés chauds et sans pluie, et par des hivers peu pluvieux et relativement courts. Le climat israélien est lié à sa position entre l'aridité du Sahara et les déserts d'Arabie, et l'humidité du climat méditerranéen du Levant. Les conditions climatiques sont très variables dépendant notamment de l'altitude, de la latitude et de la proximité de la mer Méditerranée. On se baigne toute l’année à Eilat et à la mer Morte.

Faune et flore :

La faune compte une centaine d’espèces de mammifères et environ quatre cents espèces d’oiseaux différents. Parmi les prédateurs les plus importants figurent la loutre, le loup et la mangouste. Chacals et hyènes peuplent le désert. Plus encore pour la faune que pour la flore, les Israéliens ont manifesté un réel souci de préservation. Depuis l’interdiction de la chasse, les populations animales encore viables se sont rapidement reconstituées. Israël est le seul pays de la région où les gazelles et les outardes ne sont pas traquées par des émirs équipés de véhicules tout-terrain et d’armes de guerre. Du coup, les animaux sont peu craintifs et beaucoup plus abondants que dans les pays arabes voisins. Il s’agit souvent d’espèces désertiques, semi-désertiques ou montagnardes, présentes dans les milieux similaires en Afrique du Nord, au Sahara et en Arabie.

Environ 400 espèces d’oiseaux, sédentaires ou migrateurs réguliers, ont été observées en Israël. Le pays, qui constitue un des principaux couloirs de migration au monde, est particulièrement riche en oiseaux au printemps et à l’automne. Les oiseaux qu’on y rencontrera sont d’origines variées : pour la faune comme pour la flore, le pays est au confluent de plusieurs zones de répartition.

La flore israélienne, tout comme le climat, est particulièrement variable selon l’altitude et la latitude. La végétation méditerranéenne est présente sur la plaine côtière ainsi qu’à plus haute altitude sur les collines de Galilée, de Samarie, et jusqu’en Judée au sud. Un peu plus haut et plus au nord, dans un climat plus humide, les derniers feuillus sont remplacés par des conifères, notamment des pins. Enfin, sur les hauteurs du Golan, les arbres font place à une flore alpine. Au sud, la végétation n’est pas aussi pauvre qu’on pourrait le croire grâce à l’interdiction de pâturage mise en place dès la création du pays. Les déserts du Néguev et de Judée sont ainsi particulièrement riches en flore typique des milieux désertiques. Les arbres et la végétation se concentrent dans le lit des oueds, notamment le jujubier et le pistachier térébinthe. Le désert d’Arava constitue un oued gigantesque couvert d’acacias habituellement caractéristiques de la savane africaine.

Langue :

En plus des deux langues officielles, l’hébreu et l’arabe, l’anglais écrit est souvent employé pour faciliter la vie des touristes, tandis que le russe est encore très largement utilisé par les immigrants venus récemment de l’ex-URSS. Il faut aussi ajouter que près d’un million d’Israéliens (près de 20 % de la population) sont francophones parce que venus des anciens territoires français d’Afrique du Nord.

Parler quelques mots d'hébreu est toujours apprécié de la part d'un étranger. Quelques formules simples incluent :
Salut : Shalom
S'il vous plaît : bevakasha
Merci: Toda
Oui: Ken
Non: Lo
Excusez-moi ( pour demander de l'aide) : sliha
J'ai besoin d'aide : ani tzarih ezra

Religion :
Parmi la population israélienne, on compte 75 % de Juifs (5 415 000 habitants) et 20 % d’Arabes israéliens (soit 1 430 000 habitants, principalement musulmans, mais aussi une minorité chrétienne), auxquels il faut ajouter 306 000 nouveaux immigrants qui sont enregistrés au Ministère de l’Intérieur comme « non-Juifs » et qui constituent 4 % de la population israélienne. Les travailleurs étrangers qui vivent en Israël ne sont pas inclus dans ces données et sont estimés à 150 000.

Israël est le seul pays au monde avec une majorité juive. La population juive d’Israël est originaire du monde entier: on distingue les « sabras » (nés en Israël, de parents immigrés récents ou dont la famille vivait depuis des siècles en Palestine) des immigrés récents qui ont fait leur aliyah (« montée », c’est-à-dire retour : une grande partie vient de l’ancienne URSS, mais aussi de France, des États-Unis, d’Argentine, etc.).

Israël comprend également des Druzes d’expression arabe, une communauté circassienne et une très petite communauté arménienne.

La liberté de culte et le libre accès aux lieux saints sont garantis à tous, juifs, chrétiens et musulmans. Chaque religion est autonome en ce qui concerne ses lieux saints et lieux de culte. Les visiteurs sont priés de respecter les sites religieux et de s’habiller correctement.

Gastronomie :

Les Israéliens vous diront qu’il n’existe pas de nourriture israélienne. Ce qu’ils veulent dire par là, c’est qu’aucun plat n’a été inventé en Israël, ayant leur source dans les différentes diasporas.

Les épices et condiments typiques de la cuisine Israélienne sont la coriandre, la cannelle, la menthe, et le persil adaptés à la cuisine orientale. Goûtez le Houmous, purée de pois chiche et la Tehina à base de graine de sésame, qui restent les entrées traditionnelles en Israël. Ces entrées sont généralement servies avec de la Pita (pain plat et rond d’Égypte), qui est le pain traditionnel.

Le Maroc, la Grèce, la Turquie et l’Espagne ont apporté à Israël le meilleur de la cuisine méditerranéenne. De Tel Aviv à la Galilée on trouve des bistrots servant de l’excellente cuisine française et italienne, ou encore des restaurants russes et d’Europe de l’Est. Des bars à “noodles” thaïlandais et des restaurants à sushi haut de gamme en passant par les plats épicés du Setzchuan, l’Extrême-Orient est bien représenté, ainsi que les cuisines indienne, éthiopienne et même mongolienne. Israël produit des vins de renommée mondiale et des liqueurs dans la région du Golan ; ceux-ci ont la faveur des caves locales mais on trouve aussi de bons vins européens et californiens.

Traditionnellement, les clients laissent un pourboire équivalent à 10 à 15% de l’addition, en fonction de la qualité du service. Lorsque le service est mentionné sur la note du restaurant, le pourboire n’est pas obligatoire.

Formalités:

  • Pour les ressortissants français, passeport ou carte d'identité valide. Pas de visa.
  • Pour les autres ressortissants, merci de vous référer au site http://www.action-visas.com

Santé :

Pas de vaccins obligatoires sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays où elle sévit. Certains sont conseillés (diphtérie, tétanos, poliomyélite, typhoïde, rage et hépatites A et B).

Monnaie :

L'unité monétaire est le shekel (ILS). Le dollar américain et l'euro sont souvent acceptés, la monnaie étant ensuite rendue en shekels.
1 euro = environ 0,25 shekels.

Décalage horaire :
Israël est à GMT+2, c'est à dire qu'il y a toute l'année une heure de plus par rapport à la France.

Encadrement :

  • Voyages encadrés : un accompagnateur francophone 
  • Voyages Liberté : sans accompagnateur, logistique sur place 

Équipement :

15 kg maximum en dehors de votre bagage à main.
1 sac marin, sac à dos ou sac de voyage avec des roulettes, plus facile à transporter.
 + grand sac plastique pour protéger les vêtements en cas d'orage
1 petit sac à dos (30 litres) (affaires de la journée) = bagage à main dans l'avion.
1 sac de couchage
Chaussures de marche (légères et solides) ou chaussures de moyenne montagne (en cuir). 
Les chaussures doivent avoir été déjà portées !!
1 paire de baskets ou espadrilles pour le soir.
Anorak chaud ou petite veste en duvet en hiver, et veste type Goretex en été.
2 pulls over : 1 léger + 1 très chaud (ou fibre dite "polaire").
Cape de pluie.
Chemises, Tee-shirts, pantalon confortable, training selon les goûts de chacun. 
Short long et maillot de bain (à partir de mai).
Serviette de bain
Chapeau et lunettes de soleil.                                                   
Chaussettes laine et coton.
1 boussole.
1 pochette plastique pour protéger les documents du road book.
Lampe de poche (type frontale), piles et ampoules de rechange.
2 Gourdes d'un litre minimum et canif de poche.
Nécessaire de toilette (serviettes rafraîchissantes pour remplacer l’eau de toilette : lingettes).
Papier hygiénique et briquet pour brûler celui-ci après usage.
Petite pharmacie personnelle (médicaments personnels, aspirine ou doliprane, vitamine C, anti diarrhéique, collyre, crème solaire (lèvres et peau), crème hydratante, un rouleau de sparadrap, une bande élastique adhésive large style Elastoplast (éventuellement "double-peau" contre les ampoules), une boite de pansements adhésifs, pochettes de désinfectants prêtes à l'emploi, 10 compresses stériles, pastilles de micro pure ou d'hydroclonazone pour désinfecter l'eau et anti-moustique.

Nous vous conseillons de prendre des valises à roulettes par commodité, sauf pour les programmes avec des animaux de bas (chameaux, mules, ânes…) où il faut privilégier les sacs à dos et sacs de voyages pour éviter de blesser les animaux.

Nous fournissons : tentes, matelas, matériel de cuisine, et trousse complète de pharmacie.

NB : Attention, aux mois de janvier et février, les températures peuvent être très fraîches et il n’est pas inutile de prévoir bonnet et gants.

There are no reviews yet.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Visites Israël : randonnée sur les sentiers bibliques de Galilée&rdquo ;